LA CATASTROPHE DE PREMIAN

En 1977 « Radio Monte Carlo » avait organisé, depuis le mois d’avril, une coupe interarmées de variétés. Chaque mois les épreuves opposaient deux unités, selon un système type « coupe de France », et le meilleur était qualifié pour la phase suivante.


Jeudi soir, 24 novembre, avait lieu la finale à Mont de Marsan entre les deux bases aériennes de Saintes et de Mont de Marsan. Mais pour récompenser les demi-finalistes, ceux-ci avaient été invités à Mont de Marsan. C’est ainsi que le bagad du Groupe des Ecoles de Mécaniciens (GEM) de Saint Mandrier s’était déplacé dans la capitale landaise.

Les matelots du bagad ont été invités en spectateurs, mais aussi pour assurer le « lever de rideau » de l’émission, ils ont joué quelques minutes.


Ils se sont embarqués, jeudi matin à Hyères, vers dix heures, pour rejoindre Mont de Marsan. Vingt trois membres du bagad, accompagnés par quatre officiers et sous-officiers d’encadrement, de la directrice du foyer du GEM, ainsi que quatre membres d’équipage de la base aérienne d’Evreux.

 

Le vendredi 25 novembre, vers une heure du matin à l’issue de la finale, les aviateurs gagnants accompagnent leurs camarades marins jusqu’à leur avion, un Nord Atlas 2501.

 

Vers 02h30, à quarante kilomètres au Nord-Ouest de Béziers, les habitants du minuscule hameau de Lignon, perdu dans la région du Haut-Languedoc, entendent soudain les ratés d’un moteur.
• La tempête faisait rage, raconte un habitant. Je me suis habillé à la hâte et je suis descendu dans la rue où se trouvaient déjà plusieurs voisins.
En quelques minutes ils sont tous réunis dans la nuit noire. Au-dessus de leurs têtes ils aperçoivent alors les points lumineux du Nord Atlas en difficulté. Cela ne fait aucun doute à présent, l’avion volait très bas, le bruit devient assourdissant, comme si l’avion se rapprochait des maisons !
Et soudain, devant les villageois terrifiés, l’appareil pique du nez à une allure vertigineuse.

Le Nord Atlas se dirige tout droit vers la châtaigneraie de la Sicarderie, un mamelon situé à 150 mètres du hameau, sur les premiers contreforts de la Montagne Noire qui sépare le Tarn de l’Hérault. Trente secondes plus tard c’est l’explosion.

 

Les premiers témoins ne sont pas prés d’oublier la vision de cauchemar qui les attendait. Du Nord Atlas il ne reste que des débris calcinés, dispersés sur des dizaines de mètres. Mais il ne reste aucun espoir : nul survivant ne sera extirpé des décombres fumants. Les trente deux passagers, dont la liste figure ci-dessous, du Nord Atlas sont tous morts.

La stèle érigée sur les lieux de l’accident.

Au mois d’octobre de chaque année, une cérémonie commémorative marque cet événement tragique à la mémoire des 32 victimes. Cette cérémonie est suivie d’une messe du souvenir en l’église de Prémian et d’un dépôt de gerbe sur la tombe collective au cimetière de la localité.

*Les éléments ci-dessus sont extraits de coupures de presse parues au moment de la catastrophe, et du site internet de la FAMMAC.

Equipage du Nord Atlas (4)

     
 

Capitaine

Philippe LE GOFF

 

Sergent-chef

Jean-Claude BEZANGER

 

Sergent-chef

Serge LUCKEL

 

Sergent-chef

Robert SONIER

     

Encadrement (5)

     
 

Capitaine de Vaisseau

Raymond FAUCHER

 

Directrice de Foyer

Elisabeth BOISSAT

 

Enseigne de Vaisseau

Francis COINSIN

 

Aspirant

Louis RIMBAUD

 

Maître Principal

Luc KUNTZ

     

Bagadous (23)

     
 

Maître Mécanicien

Pierre NADAL

 

Second-Maître Mécanicien

Joël QUENTEL

 

Second-Maître Mécanicien

Alain BOUYDRON

 

Quartier-Maître Mécanicien

Philippe JANIN

 

Quartier-Maître Mécanicien

Philippe ORLIAC

 

Quartier-Maître Mécanicien

Louis TANGUY

 

Quartier-Maître Mécanicien

Alain DUCASSE

 

Matelot Mécanicien

Patrick MIRA

 

Matelot Mécanicien

François CHOTARD

 

Matelot Mécanicien

Didier LE GOFF

 

Matelot Mécanicien

Jean-Marie RAMBAUD

 

Matelot Mécanicien

Christian DREAU

 

Matelot Mécanicien

Claude LECOUSTAOUEC

 

Matelot Mécanicien

Joël JAFFRES

 

Matelot Mécanicien

Guy LE DOUSSAL

 

Matelot Equipage

Jean-Marc MULE

 

Matelot Sans spécialité

Ben AH-MI

 

Apprenti Mécanicien

Alain MONTAS

 

Apprenti Mécanicien

Pascal LE GALL

 

Apprenti Mécanicien

Dominique LE GOFF

 

Apprenti Mécanicien

Eric DESCARCIN

 

Apprenti Mécanicien

Didier TERREC

 

Apprenti Mécanicien

Alain SCOUARNEC

Photo du bagad, prise devant la Chapelle du GEM, un mois avant l’accident